Le cadre déontologique

 

Ma charte déontologique s’articule autour de 5 axes majeurs :
Bienveillance et respect des personnes : je suis animée par un profond respect et par l’acceptation inconditionnelle de la personne que j’accompagne. Conscient de ma position de coach, je m’interdis d’exercer tout abus d’influence et m’engage à respecter sa liberté de pensée.
Confidentialité : ce qui est dit dans les séances reste confidentiel et appartient à la personne coachée : elle seule décide de « dire ou ne pas dire ». Les restitutions au(x) prescripteur(s) du coaching sont faites dans les limites établies par et avec la personne coachée.

 

Parité et autonomie : les principes de parité et d’autonomie guident l’ensemble de ma pratique. En m’appuyant sur les ressources de la personne que j’accompagne et dans un constant souci de parité, je m’engage à conduire mon client vers l’autonomie à l’issue du coaching.
Cadre professionnel : j’interviens dans le cadre strictement professionnel de mon client en m’attachant à favoriser les apprentissages et montées en compétence liées à son métier. N’étant ni psychologue, ni thérapeute, je m’engage, si nécessaire, à orienter mon client vers d’autres professionnels de la relation d’aide.
Supervision et travail sur soi : je m’engage à recourir, régulièrement et dès que la situation l’exige, à un espace de supervision me permettant de progresser sur ma pratique et d’y traiter d’éventuelles difficultés. J’effectue en continu un travail de développement personnel me permettant de préserver la relation de coaching de ce qui appartient à mon histoire personnelle et de savoir y accueillir les paroles et émotions liées au vécu de mon client.

Membre de l’Association Européenne de Coaching, j’adhère à son code de déontologie.